Sébastien Audigane : L’émerveillement pour moteur ultime.

Le voilier « Entrepreneurs pour la Planète » prendra dimanche prochain 27 juin le départ de sa première course, la classique Les Sables – Horta – Les Sables, réservée aux Class40. A sa barre, un duo inédit composé de François Jambou, le brillant « Ministe » à qui tout réussit depuis 2018, et un personnage aussi discret que complexe, véritable monument de la course au très grand large, le brestois Sébastien Audigane, 53 ans. Le colosse à la carrure de deuxième ligne de rugby n’est ni plus ni moins que double détenteur du Trophée Jules Verne, record absolu du tour du monde à la voile auquel il s’est attaqué, excusez du peu, à pas moins de 7 reprises. Car, et sa modestie dut elle en souffrir, cette force de la nature est aussi, aux dires de sommités comme Bruno Peyron, le plus fin barreur du circuit océanique, doublé d’un marin éclectique qui fait de Sébastien Audigane, à l’heure de composer un équipage capable de relever les plus grands défis, un homme rare et recherché. Mais c’est à bord d’un voilier autre que les multicoques géants, le Class40, support qu’il connait parfaitement pour y avoir aussi brillé, que l’on retrouve cette année l’ancien Lasériste, dont l’appétit du grand large, d’infinis horizons et de belles navigations semble plus fort que jamais. Séduit par les valeurs de partage d’expériences et de sensibilisation aux échéances environnementales portées par l’association Entrepreneurs pour la Planète, « le grand Seb » repart avec la curiosité d’un débutant à la redécouverte des grands espaces magiques dont la contemplation ne cesse, quelles que soient les échéances sportives, de l’émerveiller.

Bon sang ne saurait mentir, et le moins que l’on puisse écrire est que celui de Sébastien est fortement salé, hérité d’un grand-père marin capitaine de renflouement et d’un grand père plongeur. Avant même d’user ses premiers cirés en Laser puis en Figaro, avant sa préparation Olympique aux côtés d’Yves Loday, c’est sur la Caravelle familiale puis en Corsaire que Seb, peu attiré par les bancs de l’école, épanche son envie de liberté et son goût pour l’espace maritime.

Les horizons lointains, les mystères de la grande planète bleue, c’est dans la lecture des belles histoires de la flibuste, des corsaires et des grands explorateurs que Seb les découvre et s’en abreuve sans jamais s’en rassasier complètement. Moniteur de voile, il fait ses classes et attend ses 28 ans pour traverser l’Atlantique pour la première fois, en Figaro. Curieux de tout, avide d’apprendre quel que soit le support, Audigane multiple les expériences, du Dragon aux trimarans Orma. Son nom s’impose vite sur les pontons et résonne jusqu’aux oreilles d’un autre Brestois, Olivier de Kersauson qui l’enrôle à bord de Geronimo pour un premier Trophée Jules Verne; « Ce fut comme un second service militaire » avoue Sébastien, reconnaissant de l’expérience toute en rigueur vécue avec « l’Amiral ».

Sa carrière océanique s’emballe, sans qu’il ne délaisse pourtant un amour secret pour les voiles classiques, ces gréements anciens qui ont émerveillé son enfance. Du Dragon aux maxi multicoques, et entre deux records autour du monde, il tient six années durant la barre d’un joyau de la voile Classique plus que centenaire, le 15 m JI Mariska, signé Fife. Bruno et Loïck Peyron, Franck Cammas, Yann Guichard font de lui la colonne vertébrale de leurs projets océaniques et de leurs rêves de records autour du monde. Aucun marin ne présente comme lui la double capacité d’encaisser la démesure des géants des mers tout en les pilotant avec un doigté d’orfèvre et une minutie chirurgicale. « Barrer un multicoque géant dans la brise est l’expérience unique du bonheur absolu » décrit-il.

C’est un autre colosse, Francis Joyon, qui lui offre en 2017 l’occasion de renouer jusqu’à l’excès avec ces plaisirs exclusifs de la glisse aux confins des océans. « Naviguer avec Kersauson a été une chance, partir avec Bruno Peyron une aventure, courir avec Francis, un rêve… » Il est du « Club des 5 » mythique concocté par Joyon pour piloter le maxi trimaran Idec-Sport jusqu’au triomphal record absolu autour de la planète.

Les records, les victoires, le sport de haut niveau n’épanchent pourtant pas sa soif d’apprendre, toujours et encore. « La mer, c’est ma vie. A 45 noeuds à la barre d’Idec dans le Grand Sud, je me surprenais à me laisser glisser dans la rêverie et dans la contemplation des paysages marins. J’emporte toujours et plus que jamais cette capacité d’émerveillement avec moi et je suis heureux de me retrouver à l’aube d’un nouveau défi, les Sables – Horta, à bord d’un voilier dont je suis le chef et aux couleurs d’Entrepreneurs pour la Planète, association qui me tient à cœur, et qui met avec justesse en relation porteurs de projets environnementaux et chefs d’entreprise. »

Entrepreneurs pour la Planète en mer avec Sébastien Audigane

L’association Entrepreneurs pour la Planète, une idée de Christophe Caille, qui met en relation des chefs d’entreprise et des porteurs de projets environnementaux, participera à de nombreuses courses au large en 2021 dont la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre (départ le 7 novembre) avec le navigateur chevronné et talentueux Sébastien Audigane.

Un Class 40 aux couleurs d’Entrepreneurs pour la Planète

A travers Expériences pour la Planète, dirigée par Quentin Gilles, l’association Entrepreneurs pour la Planète dispose désormais d’un voilier de compétition à ses couleurs afin de mettre en avant l’ensemble de ses actions dans l’hexagone soit actuellement 70 binômes « cadres dirigeants – porteurs de projets durables » en Région Sud, Ile-de-France et Auvergne Rhône Alpes.

Un voilier marseillais mené par Sébastien Audigane

C’est le premier voilier et projet marseillais depuis longtemps et Sébastien Audigane, plusieurs fois détenteurs du Trophée Jules Verne, parmi les hommes les plus rapides à la voile autour de la planète, 450 000 milles engloutis en course, a concocté un programme d’épreuves véliques important pour 2021 avec notamment des participations aux Sables – Horta – Les Sables en juillet, la Rolex Fastnet Race en août et la Transat Jacques Vabre entre Le Havre et Fort-de-France en novembre. Le Class 40 Entrepreneurs pour la Planète aura deux objectifs en 2021 : performer sur l’eau et véhiculer les valeurs d’Entrepreneurs pour la Planète.

Ils ont dit :

Christophe Caille, Président d’Entrepreneurs pour la Planète, « faire des chefs d’entreprise le bras armé de la transition écologique » : « Nous entrons dans une nouvelle ère. Une ère où la protection de l’environnement et de notre planète est au cœur de nos préoccupations. Ce nouveau paradigme ne sera efficace que si nous comprenons que le monde de l’entreprise est un maillon clé du changement que nous devons opérer. Ce sont, en effet, les entreprises qui conçoivent et distribuent les produits et les services que nous consommons. Ce sont elles qui intègrent ou non la notion d’impact environnemental dans leurs processus de production. Il est donc vital aujourd’hui de fédérer les entreprises et leurs dirigeants autour de la protection de notre planète si nous voulons agir vite. Le voilier aux couleurs d’Entrepreneurs pour la Planète sera un porte-étendard de nos actions. Il va nous permettre d’attirer l’attention. Il sera, tout au long de 2021 un véritable laboratoire afin d’embarquer en mer des chefs d’entreprise dans une expérience qui va les aider à aller plus loin dans leur transition écologique notamment sur des thématiques liées à la mer. L’idée est de vivre ensemble un programme d’éveil et de prise de conscience environnementale à travers notre voilier Entrepreneurs pour la Planète puis d’autres supports que nous dévoilerons prochainement. »

Sébastien Audigane, skipper du Class40 Entrepreneurs pour la Planète : « Je suis ravi de porter les couleurs d’Entrepreneurs pour la Planète. Cette association véhicule des valeurs fortes et elle est dans l’action, dans le concret ce qui m’a beaucoup plu dès nos premières rencontres. L’échange, le partage de connaissances font parties de mon ADN. Avec Entrepreneurs pour la Planète, nous avons la même façon de voir les choses. Ces dernières années, j’ai eu l’opportunité de naviguer sur de nombreux voiliers différents : de la voile classique en passant par le Figaro, les voiliers du Vendée Globe, les dériveurs ou encore les ultimes… J’ai emmagasiné beaucoup d’expérience et je suis heureux de l’apporter à Entrepreneurs pour la Planète qui m’a confié un Class40. Nous allons participer cette année à trois courses majeures du circuit avec les Sables – Horta, la Rolex Fastnet Race et la Transat Jacques Vabre. Nous visons le top 5 sportivement et nous avons pour objectif de faire mieux connaître les initiatives de l’association notamment la relation entre chefs d’entreprise et porteurs de projets durables. »

Le programme 2021 du Class40 Entrepreneurs pour la Planète :

>> Jusqu’au 31 mai : navigation à Marseille pour entraînement, embarquement des binômes du programme Entrepreneurs pour la Planète et partenaires

>> Les Sables – Horta : départ le 27 juin des Sables d’Olonne

>> Rolex Fastnet Race : Départ le 8 août 2021 de Cherbourg

>> Transat Jacques Vabre Le Havre Normandie : Départ le 7 novembre du Havre, direction Fort-de-France en Martinique

A propos de Sébastien Audigane :

Né le 9 mars 1968 à Brest, 3 enfants

 

400 000 milles en course au large

6 passages du Cap Horn

21 traversées de l’Atlantique

7 départs de Trophée Jules Verne, Tour du Monde en équipage

Détenteur des trophées Jules Verne 2005 et 2017

 

Co-Skipper des courses en double.

Generali Yann Eliès 2007

Groupe Bell Kito de Pavant 2009/2010

Renault Captur G.Riecher 2013/2014 Imoca et Class 40 Mach 1

Safran Marc Guillemot 2010

La Fabrique Alan Roura intervenant perf et voiles, entrainements et Co-Skipper Transat Jacques Vabre 2019

 

 

A propos d’Entrepreneurs Pour La Planète :

Lancé en 2019, Entrepreneurs Pour La Planète est un mouvement philanthropique dédié à la protection de l’environnement grâce à des actions de mécénat de compétences entre chefs d’entreprise et porteurs de projets durables d’un même territoire. La solution : mettre en relation des chefs d’entreprise désireux de s’engager pour une cause environnementale, et des porteurs de projet en quête de savoir-faire entrepreneurial pour pérenniser et développer leur activité.

Les objectifs d’Entrepreneurs pour la Planète :

 

1 – Faire prendre conscience à un grand nombre de dirigeants d’entreprise que la protection de l’environnement doit faire partie intégrante de leur responsabilité et donc de leur façon de produire des produits et services

2 – Aider les porteurs de projets environnementaux dans la structuration et la pérennité de leur projet

3 – Fédérer et animer un mouvement collectif territoire par territoire qui donne la priorité aux projets environnementaux et qui entraine la transition écologique des citoyens, des entreprises de ce même territoire.

 

Toutes les entreprises du territoire (Groupe, ETI, PME, TPE), leurs dirigeants et leurs salariés qui souhaitent s’engager dans la transition écologique de leur structure, sont ciblés. Ils pourront initier ou amplifier leur transition écologique. Ils pourront aussi embarquer dans leur démarche tous les collaborateurs de leur entreprise autour du projet mentoré.

 

L’association vise à ce que le plus grand nombre d’entreprises puissent être sensibilisées pour qu’elles accompagnent en mécénat de compétences des projets environnementaux d’intérêt général et que les projets puissent avoir alors un impact plus fort et une plus grande pérennité et efficacité.

 

Aujourd’hui Entrepreneurs Pour La Planète, c’est dans la région Sud, 160 projets environnementaux enregistrés sur notre plateforme, 70 projets accompagnés par un chef d’entreprise ou cadre dirigeant mentor. Paris a ouvert en Octobre 2020, Lyon en avril et d’autres régions vont ouvrir une antenne dès 2021.

https://entrepreneurspourlaplanete.org/