Sport et Sociétal, une raison d’être ?

Odyssée des jeunes éclaireurs de la Flamme Olympique sur le Belem – 8 mai 2024 Photo Vincent Curutchet / Caisse d’Epargne

Sport et Sociétal, une raison d’être ?

Il y a plus de 10 ans, j’avais participé à la démarche Sport responsable impulsée par Generali et présidée par Zinedine Zidane puis Sébastien Chabal. A cet époque déjà, les projets portés montraient à quel point le Sport était un sacré facteur de réinsertion et de motivation pour tous et notamment pour les personnes les plus démunies.

La suite …

Le défi Voile Solidaires En Peloton qui, à travers un voilier de compétition skippé par Thibaut Vauchel-Camus, met en avant les 120 000 patients atteints de la Sclérose En Plaques, les projets du navigateur Thomas Ruyant et son partenaire Advens avec LinkedOut, we sail for People and Planet, le Réseau Entourage et Team for the Planet et maintenant ses deux voiliers Vulnerable, nom d’une grande campagne à venir pour le prochain Vendée Globe, les engagements de Perrine Laffont et Stève Stievenart pour l’environnement, l’association Lames de Joie, Maxime Sorel, parrain national de Vaincre la Mucoviscidose, la mixité prônée par Isabelle Joschke, un équipage 100% féminin mené par Alexia Barrier, The Famous Project,  … m’ont permis d’acter réellement que le sport dans toutes ses composantes, amateur et professionnel, est porteur de valeurs si puissantes qu’il peut contribuer à créer une chaîne de solidarité auprès du plus grand nombre.

L’épopée que je viens de vivre à bord du Belem avec 16 jeunes éclaireurs sélectionnés par les Caisses d’Epargne en région et le transport de la Flamme Olympique entre Athènes et Marseille, m’a définitivement convaincu. Sport et Sociétal sont inséparables, indispensables.

En 2024, la donne a changé. On ne peut plus parler de Sport sans l’associer à des actions concrètes pour l’autre ou pour la Planète et cela doit devenir une raison d’être dans le sponsoring global.

Il est vraiment le temps de changer de logiciel, donner du sens aux performances et voir le Sport avant tout comme un vecteur d’inclusion, comme un moyen d’engager le plus grand nombre au service des personnes les plus fragilisées par la vie et pour préserver notre environnement.

Chez TB Press Impact, c’est notre marque de fabrique et nous souhaitons amplifier, dans les années qui viennent, nos actions Sport et Sociétal.

Happy New Year

Très, très bonne année 2024 avec TB PRESS, l’agence qui voit la com autrement et qui est dans son temps !

Belles fêtes

C’est la fin ! Quelle année pour TB Press…

Victoire de Thomas Ruyant et Morgan Lagravière à bord de FOR PEOPLE sur la Transat Jacques Vabre

Victoire de Thibaut Vauchel-Camus et Quentin Vlamynck à bord de Solidaires En Peloton sur la Transat Jacques Vabre

Victoire de Sam Goodchild à bord de FOR THE PLANET – Classement IMOCA 2023 et 3ème place sur la Transat Jacques Vabre avec Antoine Koch

L’Everest pour le grand Maxime Sorel et de belles navigations pour Vaincre la Muco

L’annonce du portage de la Flamme Olympique à bord du Belem en 2024 et une année sidérante en résultats presse

Une superbe édition de la démarche Atout Soleil autour des violences

La direction de la communication SPORT de TR Racing

De nouvelles grandes victoires de Perrine Laffont en Coupe du Monde et un nouveau globe de cristal

L’aventure de Caroline Boule

The Famous Project d’Alexia Barrier

Les épopées d’Emilien Jacquelin

Le suivi de Pierre Le Roy

Une team Banque Populaire du Nord au top avec notamment les perfs d’Erika Sauzeau et Mewen Tomac

….

Une équipe de choc TB Press : Annie Pigny, Eve Mailho, Denis van den Brink et l’éclatante Mathilde Mermod

Bref, c’était génial en travaux, émotions et structuration de l’Agence qui voit la com autrement et surtout dans son temps !

A très vite et voici une petite vidéo pour résumer : https://www.youtube.com/watch?v=oO7O4ZIN6fE

Le sport pour l’impact sociétal

Ils ne sont pas encore en course car la tempête est là. L’un a déjà tout de même gagné une étape entre Le Havre et Lorient pour les 120 000 patients atteints de la Sclérose En Plaques, bravo Thibaut Vauchel-Camus et Quentin Vlamynck.

Les autres sont au port normand. Maxime SOREL a l’habitude d’attendre les grands jours, il s’est rôdé sur ce sujet avant de gravir l’Everest au printemps. Il fera avec Christopher PRATT une excellente transat pour Vaincre la Mucoviscidose.

Quant aux tandems du révolutionnaire projet We Sail For People and Planet, ils prennent leur mal en patience, sont favoris et agiront à leur manière pour les Hommes et la Planète. Thomas Ruyant Morgan Lagraviere Sam Goodchild #antoinekoch ont le couteau entre les dents.

Cette Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre sera passionnante !

Chez Agence TB PRESS depuis de nombreuses années, on est persuadé que la performance sportive de haut niveau va avec engagement sociétal. Aujourd’hui, nous sommes fiers d’accompagner en conseil en communication, relations presse, social média management ces marins solidaires. Cela nous rend moins individualiste dans cette drôle de société, cela nous motive fort. On aime ça et c’est le coeur de notre action avec nos historiques Fondation Belem Caisse d’EpargneNos Epaules et Vos AilesBanque Populaire du NordPerrine Laffont… Merci de votre confiance !

#tbpress #sport #impact #communication #passion #direction #management #formation

www.tbpress.fr la com autrement et dans son temps

Revue de presse

TB Press, au-delà du conseil en communication, l’influence digitale, a un cœur de métier : les relations presse. Voici nos dernières retombées presse générées pour nos clients :

https://www.lefigaro.fr/nantes/le-belem-en-cale-seche-durant-six-mois-pour-un-chantier-de-renovation-inedit-de-sa-coque-20230128

https://www.lequipe.fr/Adrenaline/Ski-freestyle/Actualites/Perrine-laffont-2e-du-duel-a-val-saint-come/1377510

https://www.ouest-france.fr/sport/biathlon/emilien-jacquelin/exclusif-emilien-jacquelin-cette-insouciance-lors-des-fetes-ca-me-manque-83fcb1b0-8233-11ed-b3eb-6d22061597a4

https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/nord-0/dunkerque/video-un-film-sur-le-dernier-vendee-globe-de-thomas-ruyant-projete-en-ouverture-du-festival-international-du-documentaire-de-biarritz-2674372.html

https://www.letelegramme.fr/morbihan/vannes/a-vannes-elle-lutte-contre-le-decrochage-scolaire-energie-jeunes-recompensee-01-12-2022-13232290.php

https://www.radiofrance.fr/franceinter/podcasts/l-esprit-sport/l-esprit-sport-du-dimanche-01-janvier-2023-8194815

https://actu.fr/bretagne/dinan_22050/thibaut-vauchel-camus-son-bateau-repart-pour-un-nouveau-cycle_56842933.html

https://www.bfmtv.com/evenements/partenariats/le-reseau-bfm-regions-partenaire-du-sailorz-film-festival_AN-202301270497.html

 

Pause

Après une première partie de l’année très remplie, l’Agence TB Press prend des congés du 22 juillet au 22 août… Vivement déjà l’automne où beaucoup de projets nous attendent dans la continuité d’un début d’année « canon » avec Thomas Ruyant – LinkedOut – Advens, Perrine Laffont, Maxime Sorel – V and B – Monbana – Mayenne, Emilien Jacquelin, la Fondation Belem, le Défi Voile Solidaires En Peloton, le voilier « A l’aveugle » de François Jambou, le fonds de dotation « Des Epaules et des Ailes » – GPMA, Pierre Le Roy, Laurent Bourguès, la Banque Populaire du Nord…

Cap sur la route du Rhum – Destination Guadeloupe, les Coupes du Monde de ski de bosses et de biathlon, la remise des prix Atout Soleil en faveur d’associations qui œuvrent contre les effets des crises sur les jeunes, des projections du film de Molecule et Thomas Ruyant et l’accompagnement des sportifs Olympiques de la Banque Populaire du Nord…

Un sacré programme pour TB Press qui s’active fortement dans le sport mais également de nombreux défis à impact ! A ce sujet, TB Press s’agrandira avant la fin d’année avec une équipe dédiée afin d’accompagner les acteurs de la RSE dans leur développement.

TB Press = stratégie de communication, conseil, relations presse, contenus éditoriaux, influence digitale

Grande démission : le phénomène gagne la France… et frappe tous les secteurs !

Selon les chiffres de la Dares, le service statistique du ministère du Travail, les démissions de salariés en CDI ont atteint un niveau sans précédent en 2021, en progressant de près de 20% par rapport à 2019. Les ruptures anticipées de CDD ont elles bondi de 25,8% en deux ans.

Tous les secteurs sont touchés ! Même le secteur de l’économie sociale et solidaire, qui a longtemps bénéficié d’une bonne image auprès des jeunes, n’est pas épargné. « La baisse des candidatures peut y atteindre 60% pour certains postes », constate Orientation Durable, le cabinet de recrutement spécialisé dans l’ESS et l’intérêt général.

Le phénomène est particulièrement préoccupant lorsqu’il contribue à aggraver des difficultés de recrutement préexistantes. Pour les acteurs de l’ESS, l’enjeu est de taille car près d’un salarié du secteur sur cinq partira à la retraite d’ici 2026. Comprendre les attentes de la « génération millennial » pour mieux s’y adapter est donc primordial.

Au-delà de la quête de sens, cette tendance révèle un profond bouleversement du rapport des jeunes au travail. Selon Orientation durable, « travailler dans l’intérêt général ne fait pas le bonheur, ou plus précisément… cela ne suffit pas ». Pour ces jeunes, la recherche de l’utilité sociale associée au poste est importante mais leurs attentes sont également fortes en termes d’organisation du travail et de respect de l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

Les jeunes restent prêts à accepter un niveau de rémunération plus faible comparé aux autres secteurs, mais le moindre écart entre les engagements affichés par leurs employeurs et la réalité peut avoir des impacts désastreux.

Face à ce nouveau défi, les organisations doivent être accompagnées pour mener une véritable réflexion de fond sur leur rôle social et donc sur l’alignement de leurs engagements avec leur activité. L’innovation sociale repose sur la participation et la coopération de toutes les parties prenantes, des utilisateurs et usagers, mais aussi des collaborateurs autour d’un enjeu. Il est donc essentiel de pouvoir apporter des outils et des méthodes pour faciliter l’engagement de tous à chaque étape de la réflexion et de la mise en œuvre des projets.

Découvrez comment, en s’appuyant sur une stratégie de communication et sur des contenus à forte valeur ajoutée, TB PRESS Impact vous assure de mieux informer, convaincre et fédérer vos collaborateurs actuels mais aussi futurs autour de cet enjeu !

Contribuer à la société

Un voilier pour mettre en avant la pratique de la voile pour les non-voyants avec François Jambou et Alexandre Le Gallais, une communication sur les effets durables des crises sur la jeunesse à travers l’opération Atout Soleil, la mise en place d’une communication forte autour du voilier LinkedOut accéléré par Advens et mené par Thomas Ruyant, mettre un coup de projecteur sur les 120 000 patients atteints de la Sclérose En Plaques à travers le trimaran Solidaires En Peloton – ARSEP de Thibaut Vauchel-Camus, parler développement durable avec la championne Perrine Laffont, s’unir pour l’Ukraine avec le navigateur Laurent Bourguès… le département « Impact » de TB Press a pris son envol.  Au sein de notre agence, nous sommes persuadés que le monde sera meilleur si chacun apporte sa contribution à la société notamment les entreprises. Petite revue de communication de nos actions :

https://www.youtube.com/shorts/lMzAOZsXoGQ

https://www.tbpress.fr/2022/06/14/a-laveugle/

https://fr.aleteia.org/2022/06/11/vendee-arctique-thomas-ruyant-prend-le-large-pour-une-belle-cause/

https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/emissions/france-3-nice

19/20 SEP à Nice 31 mai 2022 – A partir de 2 minutes

https://www.carenews.com/fondation-generali-the-human-safety-net/appels-a-projet/revivre-ensemble-participez-a-l-appel-a

https://www.tbpress.fr/2022/06/01/nos-epaules-et-vos-ailes-sengage-pour-lutter-contre-les-effets-durables-des-crises-sur-les-plus-jeunes/

https://www.tbpress.fr/2022/06/02/linkedout-la-course-au-large-pour-plus-de-visibilite/

 

 

LA TRIBUNE DE TB PRESS IMPACT : Intégration des réfugiés par l’emploi : les acteurs s’engagent !

Intégration des réfugiés par l’emploi : les acteurs s’engagent !

« La France prendra sa part dans l’accueil des réfugiés ukrainiens », a déclaré le président Emmanuel Macron lors de son allocution du 26 février dernier. Depuis le début de l’invasion russe, ils sont plus près de trois millions à avoir fui les combats et à avoir trouvé refuge à l’étranger selon l’ONU, principalement dans les pays de l’Union européenne.

Les Français ont fait preuve d’une grande solidarité vis-à-vis de l’Ukraine que ce soit à travers des dons, des manifestations de soutien ou en proposant des hébergements d’urgence aux réfugiés arrivés sur le territoire. Toutefois, il y a fort à parier que, passé le moment de l’émotion et avec les conséquences du conflit sur le pouvoir d’achat des ménages, la problématique de l’impact économique des réfugiés reviendra sur le devant de la scène. On a pu le constater lors des précédentes vagues migratoires les débats sur ce thème ont souvent été réduits à la question du coût de l’accueil. L’image alimentée par certains responsables politiques apparaît ainsi très éloignée de la réalité et masque les conséquences positives de l’intégration des réfugiés sur l’économie et la société.

TB PRESS IMPACT vous propose à travers cet article de revenir sur cette question en explorant les travaux académiques les plus récents. L’occasion également de pointer l’existence de dispositifs innovants mis en place par des acteurs engagés.

Lever les obstacles à l’accès à l’emploi des personnes réfugiées

Selon l’Agence des Nations unies pour les réfugiés, il y avait en 2020 environ 436 000 personnes réfugiées en France, soit 0,65% de la population totale. Cette même année, la France a attribué près de 25 000 nouveaux titres de séjour au titre du droit d’asile, un document qui octroie à la fois un statut légal et qui permet aux réfugiés d’accéder au marché du travail.

Selon la littérature scientifique, le principal enjeu pour l’intégration des réfugiés et des demandeurs d’asile est de lever les obstacles qui pèsent sur leur accès à l’emploi. Les travaux les plus récents montrent que de nombreux facteurs entravent leur participation au marché du travail, bien qu’ils aient pour beaucoup des compétences à offrir et des expériences à faire valoir. De nombreux réfugiés vivent en effet un véritable parcours du combattant pour s’intégrer professionnellement : difficultés à faire reconnaître leurs compétences et qualifications, problèmes administratifs, barrière de la langue et difficultés d’ordre physique ou psychologique sont autant de freins à leur insertion professionnelle.

A titre d’exemple, le délai médian de traitement des dossiers était de 232 jours en 2020 auquel il faut ajouter en moyenne 7 mois pour la délivrance des premiers actes d’état civil, soit quasiment 15 mois d’attente, sans pouvoir être embauché. La Covid-19 a eu un impact certain sur l’allongement de ces délais et l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA) s’est fixé pour objectif de ramener ce délai à 6 mois pour 2022. Un impératif si l’on se réfère à une étude réalisée par des chercheurs de l’université de Stanford[1] qui démontre qu’une année supplémentaire d’attente réduit le taux d’emploi des réfugiés de 16 à 23% par rapport au taux d’emploi moyen. Cet effet du temps supplémentaire sur l’emploi est selon eux davantage dû à un découragement d’ordre psychologique qu’à une détérioration des compétences.

Mobiliser tous les acteurs sur l’enjeu de la formation

Comme le rappelle le Conseil d’analyse économique[2], les programmes de formation et d’accompagnement jouent un rôle central dans l’intégration aussi bien sociale qu’économique. Depuis 2017, le ministère du Travail a ainsi lancé le dispositif HOPE, un programme qui combine un apprentissage intensif de la langue française, un apprentissage métier (avec l’obtention d’une qualification métier) ainsi qu’un hébergement, la restauration et un suivi administratif, social et médical tout au long du parcours. C’est ce caractère global de l’accompagnement qui fait sa réussite : selon un premier bilan, 70% des bénéficiaires accèdent à un emploi à l’issue du programme. Reste que celui-ci n’est ouvert qu’à 1 500 personnes par an en France. L’enjeu de l’intégration des réfugiés nécessite donc une mobilisation plus large, de l’ensemble les acteurs, et notamment un engagement fort du secteur privé comme le montre l’exemple de l’Allemagne.

Une étude réalisée par l’agence pour l’emploi allemande montre en effet que cinq ans après l’accueil de plus d’un million de réfugiés syriens, le bilan en termes d’intégration sur le marché de l’emploi est sans appel : environ la moitié des réfugiés étaient en emploi et plus de la moitié d’entre eux occupaient des emplois spécialisés ou nécessitant un niveau de qualification élevé. Le rôle actif joué par les entreprises dans leur intégration a été une des clefs de cette réussite car elles se sont massivement mobilisées pour former les réfugiés, à la fois sur les aspects techniques et linguistiques, et leur permettre de pourvoir des postes dans des secteurs soumis à de fortes difficultés de recrutement. La nature du tissu économique allemand, composé de nombreuses entreprises familiales, de taille intermédiaire et avec un fort ancrage local, a également été déterminant pour faciliter l’intégration des réfugiés sur le marché du travail.

Une triple opportunité pour les entreprises

En France aussi, les réfugiés constituent un vivier de compétences non négligeable. Car, il faut le rappeler, en dépit d’un taux de chômage toujours très élevé, de nombreux secteurs d’activité sont confrontés à une pénurie récurrente de main-d’œuvre. C’est notamment le cas de la grande distribution, du bâtiment, des services à la personne, de l’industrie ou encore du numérique. Au total, près de 900 000 projets de recrutement étaient jugés difficiles par les recruteurs en 2021 selon une enquête sur les besoins de main d’œuvre réalisée par Pôle emploi, avec pour conséquence un manque à gagner important en termes de croissance et de création de valeur.

Favoriser l’accueil et la bonne intégration des réfugiés représente donc un puissant levier pour stimuler l’activité économique. Pour les entreprises, les bénéfices sont mêmes plus larges car l’embauche de personnes réfugiées présente en réalité une triple opportunité : outre le fait qu’elle leur permette de répondre aux difficultés de recrutement, elle offre aussi la possibilité d’agir concrètement en faveur de la diversité des talents et des profils au sein des équipes et d’enrichir la culture d’entreprise. Selon une étude réalisée par Deloitte[3], cette diversité est source de créativité et d’innovation et confère aux entreprises un plus grand avantage concurrentiel. Les entreprises pratiquant une politique inclusive génèrent jusqu’à 30% de chiffre d’affaires supplémentaire.

De nombreux acteurs partagent déjà ce constat et se sont engagés en faveur de l’intégration des réfugiés. La création du collectif « Refugees are talents », qui regroupe dix grands groupes français et internationaux de secteurs variés (Accor, Adecco, Barilla, BNP Paribas, Ikea, Ipsos, Keolis, L’Oréal, Michelin, Sodexo) témoigne de cette volonté forte des entreprises de contribuer à changer le regard sur les réfugiés. C’est aussi un moyen pour ces entreprises d’attirer plus de talents attachés à la responsabilité citoyenne de leurs employeurs. Le rôle des structures associatives est également à souligner car elles sont nombreuses à mettre en place des solutions innovantes. On peut notamment citer des associations telles que Kodiko qui accompagne les personnes réfugiées dans leur insertion professionnelle et leur recherche d’emploi à travers du mentorat, LinkedOut qui met en relation des personnes en précarité, dont des réfugiés, en recherche d’emploi avec un réseau d’entreprises ou encore Tous tes possibles qui accompagne la construction du projet professionnel d’étudiants refugiés.

[1] Hainmueller et al., 2016, « When lives are put on hold: Lengthy asylum processes decrease employment among refugees », Science Advances, vol. 2, août.

[2] Auriol E., Péron M., Rousseaux P., 2021, « Quel est l’impact économique de l’accueil des réfugiés ? », Conseil d’analyse économique, novembre.

[3] Deloitte, 2020, « Diversité et inclusion. Faire de l’inclusion un levier de transformation des organisations », janvier.

LA TEAM TB PRESS IMPACT

Belles fêtes

Joyeuses fêtes à tous ! #tbpress #sport #impact

Revue de presse

En vrac quelques retombées web TB Press sur la Transat Jacques Vabre :

https://www.bfmtv.com/grand-littoral/videos/transat-jacques-vabre-thomas-ruyant-place-apres-le-depart_VN-202111080199.html

https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/profession-reporter/transat-jacques-vabre-dans-l-intimite-du-marin-avec-son-bateau_4819241.html#xtor=CS2-765-%5Bautres%5D-

https://www.courseaularge.com/transat-jacques-vabre-sebastien-audigane-avec-francois-jambou-un-duo-atypique.html

https://www.ouest-france.fr/bretagne/concarneau-29900/entretien-le-navigateur-concarnois-francois-jambou-sera-au-depart-de-la-transat-jacques-vabre-d147a99a-302f-11ec-b653-4cec8da29c4d

https://www.leparisien.fr/seine-maritime-76/transat-jacques-vabre-thibaut-vauchel-camus-se-lance-dimanche-au-havre-contre-la-sclerose-en-plaque-04-11-2021-YI4TRABX4NHD7KRXOVSE37QU4U.php

https://actu.fr/sports/sports-nautiques/transat-jacques-vabre-lancien-skipper-de-fenetrea-erwan-le-roux-va-renouer-avec-la-competition_46137685.html

https://www.ouest-france.fr/bretagne/auray-56400/pays-d-auray-sur-la-transat-jacques-vabre-erwan-le-roux-et-xavier-macaire-vont-tout-donner-37a54862-3bea-11ec-b9a0-60ef7849bf45

 

REVUE DE PRESSE

Bel été à tous !

Nos dernières retombées presse :

https://www.francebleu.fr/infos/culture-loisirs/le-belem-en-escale-a-la-rochelle-jusqu-a-la-fin-juillet-1625835764

https://www.letelegramme.fr/voile/transat-jacques-vabre-erwan-le-roux-embarque-xavier-macaire-21-06-2021-12773825.php

https://www.lci.fr/replay-lci/video-vis-leurs-vies-du-dimanche-4-juillet-2021-2190529.html

https://www.lequipe.fr/Adrenaline/Ski-freestyle/Actualites/Perrine-laffont-tellement-de-travail-a-faire-avant-les-jeux/1267044

https://www.nauticlic.com/read-blog/308

https://www.ouest-france.fr/sport/voile/sebastien-audigane/voile-les-sables-horta-les-sables-le-retour-se-prepare-dans-les-tetes-pour-sebastien-audigane-4734efb4-e161-11eb-8d10-68cd3e4208bd

https://www.francebleu.fr/sports/voile/la-construction-du-nouveau-monocoque-de-maxime-sorel-a-debute-a-vannes-1624541538

https://www.lavoixdunord.fr/1042258/article/2021-07-08/cybersecurite-advens-donne-du-sens-sa-performance-et-veut-devenir-un-leader

https://www.leprogres.fr/societe/2021/06/21/a-villeurbanne-l-engagement-contre-la-precarite-etudiante-de-gaelis-a-ete-recompense

https://voilesetvoiliers.ouest-france.fr/course-au-large/jauge/imoca/entretien-thomas-ruyant-j-ai-encore-une-histoire-a-ecrire-avec-le-vendee-globe-0009b2e0-dd98-11eb-8773-d4a9558a6d77

…….

TB PRESS – RSE

OFF Groix – June 5: French skippers Thomas Ruyant, sailing on the Imoca LinkedOut, training prior to the vendee globe, on June 05, 2020, off Groix, South Brittany, France – Photo Pierre Bouras / TR Racing

Depuis 20 ans, l’Agence TB Press communique sur des projets à sens. Au fil de nos missions, les engagements sociétaux sont devenus l’une de nos spécialités. Nous réalisons ainsi des relations presse, l’influence digitale, l’éditorial et du conseil stratégique auprès de clients qui ont décidé de donner corps à leur communication à travers des messages sociétaux.

Remettre à l’emploi des personnes en précarité avec LinkedOut – Vendée Globe – Thomas Ruyant – Advens sur le dernier Vendée Globe

Mettre en exergue des structures sportives exemplaires avec Sport responsable – Generali – Zinedine Zidane – Sébastien Chabal

Médiatiser des associations ayant des initiatives vertueuses dans le contexte Covid 19 avec Atout Soleil – GPMA

Mettre en avant de jeunes sportifs amputés équipés de lames de carbone avec Lames de joie

Médiatiser la condition d’enfants démunis à Madagascar avec le voilier Aïna, Enfance et Avenir, skippé par Aymeric Chappellier

Mettre en avant les patients atteints de la Sclérose En Plaques avec le trimaran Solidaires En Peloton – ARSEP de Thibaut Vauchel – Camus

Médiatiser l’ONG Projet Imagine avec le voilier Le Souffle du Nord – Thomas Ruyant – sur le Vendée Globe 2016

Mettre en exergue l’association Vaincre la Mucoviscidose avec le skipper V and B – Mayenne Maxime Sorel

Suivre le Dakar d’Axel Allétru, pilote paraplégique

TB PRESS = RSE / SPORT / ECONOMIE

 

Une tournée médias avec Perrine Laffont

Très belle semaine médiatique parisienne avec Perrine Laffont !

Voici quelques belles retombées… On est super heureux chez TB Press d’accompagner cette championne hors norme !

https://www.eurosport.fr/sports-dhiver/chalet-club-avec-perrine-laffont_brdeurosport-e14991652c9950969ch3/video.shtml

https://sports.konbini.com/story/on-a-discute-avec-perrine-laffont-la-jeune-skieuse-acrobatique-a-la-carriere-deja-en-or/

https://www.lequipe.fr/Ski-freestyle/en-direct/chat-posez-vos-questions-en-direct-a-perrine-laffont/513

https://www.la-croix.com/Bosses-Il-faut-petit-peu-folie-caractere-peu-extravagant-affirme-Perrine-Laffont-2021-03-24-1301147430

https://www.rtl.fr/sport/autres-sports/ski-de-bosses-il-y-a-encore-une-belle-medaille-a-aller-chercher-confie-perrine-laffont-7800963579

https://www.france.tv/france-3/stade-2/2321631-emission-du-dimanche-21-mars-2021.html

 

Un Vendée Globe Majuscule

Maxime Sorel, skipper de l’IMOCA V and B – Mayenne à l’entrainement avant le départ du Vendée Globe 2020, mer d’Iroise le 29/08/2020, Photo © Jean-Marie LIOT / V and B-Mayenne

Quel final ! Cette neuvième édition est vraiment inédite. Mercredi et jeudi, 8 concurrents vont couper la ligne d’arrivée… Jamais un Tour du Monde en solo n’aura été si serré jusqu’à l’arrivée aux Sables d’Olonne. Et en plus de cette situation particulière, le premier en Vendée ne sera, peut-être, pas le premier au classement général, bonifications de Yannick Bestaven, Boris Herrmann et Jean  Le cam suite au sauvetage de Kévin Escoffier oblige ! Thomas Ruyant sera, on l’espère, sur le podium mais ce n’est pas certain. En tout cas, le nordiste n’aura rien à regretter tant il a été valeureux, combattant, quasi toujours dans le top 3 malgré beaucoup de soucis… Thomas est un grand, grand marin et son projet est en train de de venir un modèle de sponsoring. Cette course au changement qui laisse la place à LinkedOut afin de remettre à l’emploi des personnes en précarité… Merci Advens pour cet acte fondateur !  Chez TB Press, nous sommes heureux des nombreuses retombées qualitatives engendrées par LinkedOut – Vendée Globe et l’explosion des réseaux sociaux de Thomas. Chez TB Press, on est fier d’avoir contribué à médiatiser ce magnifique défi sociétal, sportif et technologique…. Chez TB Press, on est fier d’accompagner Thomas depuis 2005 ! Vivement maintenant l’arrivée !!

On aura également une autre arrivée, très, très attendue avec Maxime Sorel et son V and B – Mayenne samedi. Maxime va boucler son premier Tour du Monde avec classe ! Maxime entre dans la cour des grands. Maxime remportera un jour le Vendée Globe. Sa faculté à partager, à communiquer, sa faculté à performer a été un bonheur pour nous, communicants. V and B – Mayenne va sortir du Vendée Globe la tête haute et comme certainement le projet à retour sur investissement publicitaire le plus fort du plateau. Chapeau les Sorel et un grand merci à V and B et au département de la Mayenne qui ont cru au dynamisme du parrain national de Vaincre la Muco !

L’Agence TB Press active la communication de TR Racing, la structure de Thomas Ruyant (conseil stratégique, relations presse, influence digitale, éditorial), les relations presse de LinkedOut – Vendée Globe et les relations presse de Maxime Sorel, V and B – Mayenne.

Happy new year

Très, très bonne année 2021 !

Que du bonheur, du partage, du contact !

Notre clip TB Press à multiples visages qui comptent pour nous : https://www.youtube.com/watch?v=HFXWtyt3-OU

Joyeuses fêtes

Toute l’équipe de TB Press vous souhaite de belles fêtes de fin d’année !

2020 aura été une année spéciale, 2021 sera extraordinaire !

Vive la communication ! Vive les relations presse, l’éditorial, le conseil et l’influence !

On ne sera pas complétement fermé ces semaines prochaines, Vendée Globe oblige !

Rendez-vous très bientôt ici !